Miss Cyclone

Auteur : Laurence Peyrin

Résumé : Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt. 
C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer.
Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d’innocence, accepte de son petit ami ce qu’elle ne voulait pas vraiment. 
Parce qu’elle n’ose pas en parler à June, son silence devient un secret… Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais.

Lu pour le Café Littéraire

Mon avis : C’est moi qui ai proposé ce roman au Café littéraire. Il s’agit donc d’une relecture (je l’avais lu début 2018).

Angela, 16 ans, à déjà son avenir tout tracé : elle va épouser Nick, son voisin de pallier et reprendra le magasin de bonbons de sa mère. Nick, quant à lui, reprendra le stand des auto-tamponneuse de son père et les petits fiancés de la montée 6B du Mayflower auront beaucoup d’enfants et vivront heureux jusqu’à la fin des temps.

Un soir, Nick lui présente Adam, et elle remet en question cet avenir que tout le monde lui prédit. Mais un événement imprévu va la remettre sur la voie déjà tracée et il lui faudra plusieurs années avant de pouvoir s’affranchir du regard des autres et reprendre sa vie en main.

Dans ce roman, nous suivront la vie de deux couples : Angela et Nick et June (la meilleure amie d’Angela) et Adam. Des événements historiques seront les balises qui nous feront découvrir leur histoire personnelle.

Nous découvrons la bande des quatre à des tournants importants de leur vie, quand un événement les fera remettre en question leur vie et modifiera subrepticement leur destin.

New-York est le 5ème personnages du roman. On y découvre la vie à Coney Island et les incursions de ses habitants dans la Grande Ville. C’est à des endroits clé que des conversations importants vont avoir lieu.

Dans ce roman, on parle de choix, de maternité, d’avortement, d’amour, d’amitié, de viol, d’adultère… Les personnages sont attachants, on apprends à les découvrir avec leurs défauts et leurs qualités, et pour ma part j’ai adoré les voir grandir, mûrir.

Ma note : 16/20

Catégorie défi lecture : 71 – Un livre avec un élément météorologique dans le titre

J’ai quand même hésité à le mettre en catégorie 33 (adaptation en film) parce que le livre est très visuel et qu’il ferait un très bon film. De même, vu comme je l’ai défendu pendant la séance du Café littéraire, il aurait aussi très bien fonctionné en 89 (qui vous a provoqué une émotion).

Autres catégories possibles : 3, 14, 30, 43, 46, 47, 57, 77, 79, 81, 91, 92

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s